ACCUEIL | COMMANDEZ VOS DOCUMENTS TECHNIQUES | CONTACTS | PLAN DU SITE | ADHERER  

ORGANISMES DE FORMATION QUALIFIES PAR LE SNI


  • CEFORAS - Centre de de HARFLEUR (Seine Maritime) et national


  • CEFORAS – Centre de TOURLAVILLE (Manche) et national


  • IFMTS – Centre de DUNKERQUE (Nord) et national


  • GRETA DE LYON : LYCEE PROFESSIONNEL DES CANUTS – VAULX-EN-VELIN (Rhône)


CQP1 : CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE - NIVEAU 1 -

L'OUVRIER MONTEUR EN ISOLATION THERMIQUE INDUSTRIELLE - NIVEAU 1 - réalise une activité de pose et dépose d'isolants et de revêtements, sur tuyauteries et appareils simples en service chaud et froid, dans le respect des critères de qualité et de sécurité, sous la responsabilité d'un chef de chantier.

Il est capable d'une grande mobilité pour travailler sur des chantiers régionaux et nationaux.

PUBLIC CONCERNE

  • Jeunes de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation
  • Demandeurs d'emploi
  • Salariés des entreprises

PRE REQUIS

  • Savoir lire et écrire,
  • Connaître les opérations arithmétiques de base,
  • Il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances particulières dans l'activité d'isolation thermique

 OBJECTIFS

A  l'issue de la formation, le professionnel est capable de :

  • Poser l'isolant et le revêtement sur des tuyauteries dans le service chaud et froid
  • Reproduire des revêtements métalliques à partir d'un modèle préfabriqué,
  • Exécuter un relevé de côtes simples
  • Utiliser les outillages manuels
  • Réaliser les coupes, perçages, jointayages, ajustements et assemblages
  • Reconnaître la nature et les caractéristiques des isolants et revêtements dans le chaud et le froid
  • Maîtriser les conditions de sécurité liées à l'activité et applicables au chantier
  • Réaliser le tri et l'évacuation des déchets.

CONTENU

Module théorique :

  • Présentation des métiers de l'Isolation

  • Rappel des notions élémentaires de mathématique et de géométrie
  • Présentation de l'outillage, des matériaux, et du vocabulaire
  • Présentation des services chauds et froids

 Module pratique 1 :

  • Mise en oeuvre en sécurité d'isolants sur tuyauteries et équipements en service chaud (pose de coquilles, pose de matelas)

  

Module pratique 2 :

  • Mise en oeuvre en sécurité de revêtements sur tuyauteries en service chaud (reproduction d'un gabarit ou d'une pièce)
  • Finitions et étanchéité

Module pratique 3 :

  • Mise en oeuvre en sécurité d'isolants sur tuyauteries en service froid
  • Pose de coquilles sur partie droite, coudes, casses, piquages, pénétration, réductions

METHODES

  • Formation en atelier spécialisé et en salle de technologie
  • Suivi individualisé géré par le formateur responsable

 

VALIDATION

A l'issue des 6 mois de formation, possibilité de validation par passage de l'épreuve du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP1) : Durée 14 h

DUREE

  • Modules professionnels 140 heures
  • Durée de l'épreuve du CQP : 14 heures

 

CQP2 : CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE - NIVEAU 2 -

LE COMPAGNON MONTEUR EN ISOLATION THERMIQUE INDUSTRIELLE - NIVEAU 2 - réalise une activité de pose et de dépose d'isolants et de revêtements, sur tuyauteries et appareils simples et complexes en service chaud et froid, dans le respect des critères de qualité et de sécurité, sous la responsabilité d'un chef de chantier.

En outre, ce dernier peut être amené à réaliser la préfabrication d'une partie des revêtements à poser.

Il est capable d'une grande mobilité pour travailler sur des chantiers régionaux et nationaux.

PUBLICS CONCERNE

  • Jeunes de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation
  • Demandeurs d'emploi
  • Salariés des entreprises

 

PRE REQUIS 

  • Les connaissances du niveau CQP1

 

OBJECTIFS

  • A l'issue de la formation, le professionnels est capable de :
  • Poser l'isolant et le revêtement des vannes, appareils et instrumentation
  • Préformer les douelles d'isolants, viroles et parties complexes
  • Réaliser le traçage et la fabrication des gabarits des pièces : coudes, casse, té, cône et réduction ainsi que leur mise en forme
  • Réaliser des pièces, à partir d'une feuille de préfabrication
  • Effectuer la prise de côtes des équipements et du réseau de tuyauterie en vue de la préfabrication
  • Lire un plan isométrique
  • Réaliser le tri et l'évacuation des déchets
  • Réaliser un autocontrôle
  • Respecter les conditions de sécurité liées à l'activité et applicables au chantier

 

CONTENU

Module Théorique :

  • Vérification des actions du niveau 1
  • Approfondissement des principes de géométrie élémentaire
  • Réalisation d'une épure de coude, casse, té, cône et réduction sur papier
  • Lecture de plans isométriques et feuilles de préfabrication

 

Module Pratique 1 :

  • Mise en oeuvre et en sécurité d'isolants sur appareils complexes en service chaud

 

Module Pratique 2 :

  • Mise en oeuvre et en sécurité d'isolants sur appareils complexes en service froid

 

Module Pratique 3 :

  • Traçage et fabrication de pièces de montage : coude, casse, té, cône et réduction.

 

METHODE

  • Formation en atelier spécialisé et en salle de technologie
  • Suivi individualisé géré par le formateur responsable

 

VALIDATION

A l'issue de la formation, possibilité de validation par passage de l'épreuve du Certificat de Qualification Professionnelle 2 (CQP2) : durée 21 h


DUREE

  • Modules professionnels : 140 heures
  • Durée de l'épreuve du CQP2 : 21 heures

 

 

GUIDE D'ASSURANCE SMABTP ET SNI

Ce guide est dédié aux entreprises qui réalisent des travaux d’isolation et d'acoustique dans le secteur industriel, des chambres froides et du bâtiment.

Il a été réalisé en étroite collaboration entre la SMABTP, le SNI et la Fédération Française du Bâtiment.

 

Ci-dessous un extrait du sommaire :                                                        Pages

  • Introduction

    2

  • Message des Présidents de la SGAM BTP

    4

  • Message du Président du SNI

    5

  • Protégez-vous, du bureau d’études à la fabrication

    6

  • Protégez votre chantier !

  14

  • Protégez-vous, une fois vos travaux terminés 

  32

  • Protégez votre outil de travail !

  82

  • Votre protection personnelle en tant que dirigeant

100

  • La protection de vos salariés

110

  • Adoptez la bonne asssurance

116

 

Les guides originaux en format papier sont disponibles au SNI ("contact") ou en vous adressant au conseiller commercial de la SMABTP, de la CAM btp ou de l'Auxiliaire de votre département.

CONCOURS NATIONAL DU MEILLEUR JEUNE MONTEUR EN ISOLATION THERMIQUE INDUSTRIELLE

Les 13 et 14 novembre 2013 a eu lieu le concours national du meilleur jeune monteur en isolation thermique au Lycée des Canuts à VAULX-EN-VELIN.

Présentés par des entreprises d'isolation thermique issues de toutes les régions françaises qui oeuvrent dans le secteur industriel et du génie climatique, la mission des 14 jeunes candidats était de réaliser quatre types d'isolation sur une maquette représentative d'une installation réelle. Leur rôle était de tracer, découper et assembler des systèmes complets et ainsi de mettre en valeur leur qualité de concepteur et leur dextérité.

Saluée par plus de 150 professionnels, qui sont venus les encourager, la prestation des candidats a été, cette année encore, remarquable et remarquée par les professionnels.

Cette manifestation a aussi été l'occasion de présenter et de partager le savoir-faire des entreprises et plus globalement des professionnels de la filière isolation thermique. Il est aussi le reflet de la solidarité et de la complémentarité qui existent entre les sponsors et les fournisseurs de matériaux et matériels.

Le résultat du Concours de l'année 2013 est :

Cisaille d'or : M. Mickaël ROSSIGNY - KAEFER WANNER

Cisaille d'argent : M. Javier ESTEVEZ - KAEFER WANNER

Cisaille de bronze : M. Antoine BESSONNET - PREZIOSO-TECHNILOR

Cisaille "verte" : M. Gino GIRARD - SARL LEFEVE

REGLEMENTATION AMIANTE

Le décret n° 2011-629 du 3 Juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis prévoit la publication de plusieurs arrêtés d'application.

La lettre d'information du Secrétariat d'Etat à la Santé du 20 janvier 2012 concernant la parution des arrêtés d'application de ce décret et l'échéancier prévisionnel sont disponibles en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.snisolation.fr/public/sectiondocument.public.list.xpx

CODE DE GARANTIE ACOUSTIQUE

BATIMENT, INDUSTRIE, ENVIRONNEMENT

Les marchés de travaux d’isolation acoustique dans le bâtiment, dans l’industrie et dans l’environnement sont fréquemment l’occasion d’un engagement de résultats, fourni par une Entreprise à son Client pour des travaux qu’elle réalise, que ces travaux soient assujettis à la satisfaction de critères réglementaires ou qu’ils visent à l’amélioration d’une situation existante à l’origine d’un inconfort.

Une entreprise qualifiée en isolation acoustique, adhérente du Syndicat National de l’Isolation (SNI) est à même de fonder son engagement de résultat sur le Code de Garantie Acoustique du SNI, élaboré par des professionnels avertis

_________________________________

Le Code de Garantie Acoustique du SNI formalise, à l’aide d’une fiche « performance », les conditions pratiques de l’engagement acoustique sur site d’une Entreprise adhérente vis-à-vis d’un Client, dans le cadre de travaux d’isolation ou de correction acoustique réalisés dans le bâtiment, dans l’industrie ou dans l’environnement.

Le Code de Garantie Acoustique du SNI s'applique essentiellement à l'amélioration ou la modification d'une situation existante. Il est adapté à la chaine suivante :

  • Définition du problème acoustique à traiter
  • Détermination des grandeurs acoustiques représentatives de ce problème (choix d’une des 8 fiches « performances » du Code de Garantie Acoustique)
  • Mesures de l'état initial et report des valeurs sur la fiche « performance » retenue
  • Détermination des valeurs à atteindre (valeurs garanties reportées sur la fiche)
  • étude des prestations à mettre en œuvre
  • Mise en œuvre
  • Mesures de l'état final et comparaison des valeurs obtenue avec les valeurs garanties

 

Autrement dit, à partir du moment où le problème acoustique à traiter est bien défini, le déroulement logique des opérations est le suivant : mesures initiales, étude, réalisation et contrôle final.

Les mesurages acoustiques sur site sont à réaliser de manière contradictoire par le Client, l’Entreprise, ou un tiers qualifié.

Si le contrôle final montre que les valeurs garanties précisées dans la fiche du Code de Garantie Acoustique signée par le client et l'entreprise sont obtenues, le contrat acoustique entre les parties est réputé rempli.

Si les valeurs garanties ne sont pas obtenues, l'entreprise s'engage à réaliser, sans supplément de prix, les travaux confortatifs nécessaires.

Les fiches du Code de Garantie Acoustique sont adaptées à la réglementation française : l'exemple le plus significatif est celui de la fiche "durée de réverbération" qui montre que suivant la destination des locaux à traiter les critères réglementaires à utiliser sont très différents. Notons que le problème à traiter ne comporte pas toujours un volet réglementaire et que la grandeur à prendre en compte dans la garantie de résultat acoustique devrait résulter d'une discussion entre le client et l'entreprise.

Les fiches du Code de Garantie Acoustique précisent les méthodes de mesurage à appliquer in situ et les performances des produits qui seront utilisés.

Rappelons qu'on ne peut garantir que ce qui est mesurable. On peut garantir une diminution de niveau sonore, une augmentation d'isolement acoustique.... On ne peut pas garantir qu'une personne ne sera plus gênée après les travaux. La gêne est un phénomène subjectif pour lequel on peut définir un certain nombre de facteurs objectifs qui permettraient de la diminuer.

Les fiches du Code de Garantie Acoustique alertent sur l'inefficacité de certains travaux pour résoudre certains problèmes. Par exemple, le traitement acoustique des parois d'un atelier ne permet pas de diminuer le niveau sonore au poste de travail d'une machine, lorsque c'est cette machine qui est la source de bruit prépondérant et lorsque le poste de travail est près de la machine.

L'ensemble du Code de Garantie Acoustique du SNI comporte 8 fiches :

Fiche 1

NIVEAU DE PUISSANCE ACOUSTIQUE D’UNE SOURCE (ou diminution du niveau de puissance acoustique d'une source)

Fiche 2

NIVEAU DE PRESSION ACOUSTIQUE (ou diminution de niveau de pression acoustique) À UN ENDROIT SPÉCIFIÉ

Fiche 3

DÉCROISSANCE DU NIVEAU SONORE PAR DOUBLEMENT DE DISTANCE À LA SOURCE

Fiche 4

DURÉE DE RÉVERBÉRATION D’UN LOCAL

Fiche 5

ISOLEMENT ACOUSTIQUE BRUT ENTRE DEUX LOCAUX

Fiche 6

ISOLEMENT ACOUSTIQUE NORMALISÉ OU STANDARDISÉ ENTRE DEUX LOCAUX

Fiche 7

ISOLEMENT ACOUSTIQUE VIS-À-VIS DES BRUITS EXTÉRIEURS

Fiche 8

NIVEAU DE PRESSION DU BRUIT DE CHOC (ou diminution du niveau de pression du bruit de choc)

 

Ces fiches sont disponibles au SNI en remplissant le formulaire ci-dessous :

http://www.snisolation.fr/public/contacter.xpx

 

INFORMATIONS LEGALES