26
Mar
2019
Posted By:

L’efficacité énergétique s’impose

Parmi les consommateurs du secteur de la construction et de l’industrie, la sensibilisation à l’efficacité énergétique s’est répandue et de nombreuses mesures d’économies d’énergie ont été introduites.

En Europe, l’industrie représente près de 20% de la consommation annuelle énergétique et presque 40% du total des émissions de CO2. Le bâtiment, en France, représente près de 50% de la consommation annuelle énergétique.

Si ces deux secteurs se sont lancés dans une inexorable course à l’efficacité énergétique, de nombreux progrès restent encore à réaliser pour réduire les pertes thermiques.

L’isolation thermique participe efficacement aux gains énergétiques et à la réduction des émissions de CO2 et plus globalement au développement durable. 

A cet égard, les professionnels du SNI préconisent plusieurs actions :

  • Isoler toutes les parties non-isolées et remplacer les parties dont l’isolation est altérée
  • Impliquer des experts de l’isolation amont des projets de construction, de reconstruction ou de rénovation afin de concrétiser les gains énergétiques
  • Appliquer et faire appliquer les règles de l’art, notamment les NF DTU et les Règles professionnelles de mise en oeuvre

 Lorsqu’elle est conçue de façon économique, l’isolation thermique permet un retour sur investissement souvent inférieur à un an, un délai rarement atteint par d’autres mesures d’ingénierie.