Vœux 2023

Les économies d’énergie commencent par l’isolation

L’épuisement des ressources et le réchauffement climatique sont désormais admis. La prise de conscience est largement engagée et des actions concrètes se mettent en place : « Fit for 55 » (objectif climatique de l’UE consistant à la décarbonation d’au moins 55 % d’ici à 2030), hausse du système de plafonnement et d’échange de droit d’émission de CO2 (EU-ETS) des industriels, poursuite des différentes COP qui ont succédées à celle de Paris en 2015.

Pendant longtemps, le faible coût de l’énergie n’a pas favorisé la mise en œuvre de systèmes isolants. Le renchérissement actuel de son coût associé à la nécessité de réduire les émissions de CO2 les rend de plus en plus pertinents et indispensables.

Depuis sa création en 1936, le SNI avec l’ensemble de la filière, conçoit des règles de l’art (NF DTU, règles professionnelles, recommandations, notes techniques) afin d’assurer la qualité des systèmes d’isolation et leur durabilité. La formation permanente des personnels de ses adhérents (création des titres professionnels, CQP, etc.) est une composante majeure de ses valeurs. 

Pour rappel, outre les gains substantiels d’économie d’énergie et de réduction des émissions de CO2, l’isolation thermique permet également :

1. Dans le domaine de la construction (tertiaire et résidentiel) :

    • Un moindre coût des systèmes de chauffage (chaudières, PAC, etc.)
    • Une complémentarité avec l’isolement et la correction acoustique
    • Un confort renforcé en été et en hiver
    • Un retour sur investissement de 2 à 3 ans

2. Dans le secteur industriel (calorifugeage) :

    • un retour sur investissement pouvant être inférieur à 1 an
    • le respect des quotas d’émissions EU-ETS 
    • la sécurité des personnels

Nous vous souhaitons une excellente année 2023.